AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Efrael, de Kalahorn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
efrael

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Efrael, de Kalahorn   14/12/2008, 14:13

(suite directe du "chapitre dernier" et du "prologue", donc il est préférable de les avoir lus)

Progressant dans la vallée, Efrael marchait d'un bon pas. Depuis qu'il s'était mis en route, pas une seule fois il n'avait douté de la direction à suivre, n'ayant pourtant jamais parcouru ces vastes plaines. Il reconnaissait les moindres détails des environs, prenant des sentiers qu'il n'aurait pu connaitre s'il n'était pas déjà venu.
Son esprit était confus, comment pouvait-il arpenter ces collines sans aucune hésitation? Pourquoi savait-il à l'avance quel chemin prendre alors qu'il ne le voyait même pas? Seul ce qui se trouvait au bout de cette vallée répondrait à ses questions, cette tour tourmentant ses nuits, apparaissant en rêve. Elle seule lèverait le voile sur ses visions, cette marque écarlate, son passé.

Le soleil se couchait lorsqu'il aperçu enfin l'édifice, majestueux, imposant, géant de pierre régnant sur la vallée. A la vue de la tour, une douleur fulgurante le petrifia, ses jambes cédèrent et il tomba à genoux, le crâne prêt à exploser. La marque le brûlait, délivrant un flôt d'images, de souvenirs dans son esprit au bord de la rupture. La vision s'éclipsa, laissant le jeune pandawa le souffle court, toujours à terre. Il remit peu à peu de l'ordre dans son esprit, découvrant de nouvelles parties d'un passé qui n'était pas le sien, mais qui y était inexpliquablement lié. L'image de la tour lui revenait encore, ainsi que d'une chaumière dans un petit village du nom de tyrsis, et d'un nom, son nom, Kalahorn.
Il se releva tant bien que mal, tremblant, en sueur, et il se remis en route. Plusieurs heures furent nécessaires pour rallier la tour des aventuriers, lorsqu'enfin il poussa la porte d'un geste nonchalant, observant une salle qu'il avait déjà vu maintes et maintes fois en rêve. L'homme dont il détenait le passé avait vécu ici, et il aurait besoin de lui pour le libérer du sien. Alors il se dirigea vers le vieux grimoire, l'ouvrit et y déposa un parchemin rédigé bien avant son départ.


"Aventuriers, bonjour,

Je me nomme Efrael, descendant de la lignée des kalahorn. Ce nom ne doit pas vous être inconnu, vous connaissez l'histoire de cette famille, je viens à peine de découvrir que j'en fais parti.
Je ne demande rien, sinon de me libérer de ce fardeau et de lever le voile sur ce passé qui m'a été caché."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandala-Jones
Admin


Nombre de messages : 438
Localisation : à l'Aventure, toujours !
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Efrael, de Kalahorn   14/12/2008, 15:12

La porte de la tour s'ouvrit, dévoilant en contre-jour les contours d'un Osa arborant une grande coiffe...les vêtements poussiereux mais la démarche assurée, Pandala-Jones s'avança, affichant son éternel sourire en coin.

Salut à toi fils de la maison Kalahorn ! Depuis le temps que je te cherche dans les étendues désertes, si j'avais sû où tu allais je serais resté tranquilement à siroter une Pandaburg fraîche ici même ! Enfin j'aime les voyages, même si parfois je les fais pour... Son sourire s'évapora en un instant comme son regard se perdait vers l'Ouest, en direction de l'Ile d'Otomaï ...Pour des raisons difficiles.
Secouant la tête, il revint au jeune Pandawa

Enfin tu as toi même ton fardeau et surement de nombreuses questions. Moi je t'ai suivi longtemps et tu as toi aussi fait un long voyage. Installe toi je te sors une bière de bambou de Pandala...
Il marcha jusqu'au Grimoire de Guilde, hocha la tête en lisant les lignes laissées par Efrael, puis disparut un instant dans la pièce adjacente. Lorsqu'il revint il tenait deux bouteilles de Pandaburg. En tendant une au jeune Pandawa, il ouvrit la seconde et s'installa dans un fauteuil confortable, étendant les jambes avec un soupir d'aise

Voilà. Ecoute bien car je vais te raconter l'histoire de ta famille, l'histoire de mon ami Menion, fils de Kalahorn....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plancton

avatar

Nombre de messages : 314
Localisation : Pandala Feu.
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: Efrael, de Kalahorn   14/12/2008, 17:22

Une odeur de bière... Un mal prenant aux côtes... Voilà ce que Plancton ressentait. Puis, le sentiment d'être au plus bas lui parvint à l'esprit... Un sentiment d'être au point zéro, au plus profond, au calme plat... Au sol.
Notre sadidesque dormeur se releva, essuya les poils de prespic dont il s'était enduit en s'endormant sur le paillasson de la grande salle, et il se demande finalement s'il n'était pas lui aussi atteint de la maladie du Pas-de-conex'ion.


"...et c'est ainsi que se termina l'histoire de Menion, le regretté xélor"
"Hé ben ! mais heu..." le disciple de pandawa s'interrompit.
"Vous pouvez m'expliquer pourquoi le paillasson vient de se lever et qu'il a changé de couleur ?"

Jones se retourna pour voir de quoi il s'agissait, mais il ne vit rien. Il se rendit soudain compte que le pack de Pandaburg avait disparu, mais il compris de quoi il s'agissait quand il entendit un gros "BURP" retentissant.

"En plus, vous m'en avez laissé que deux, bande d'égoïstes !" cria Plancton.

Il s'enfuit alors d'un air nonchalant, et, contre toute attente, une petite gonflable arriva vers Jones en couinant, avec un mot cousu sur sa tête. Il était alors inscrit :

"J'ai l'impression qu'il a grandit, mais il me semble impossible d'oublier le sceau qu'il porte, c'est bien celui que je pense. Qu'il vienne, s'il en a l'envie"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
efrael

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: Re: Efrael, de Kalahorn   14/12/2008, 17:59

Au terme de son récit, Pandala-jones garda le silence afin de laisser le jeune pandawa prendre conscience de son passé. Celui-ci garda la tête baissée, fixant avec obstination le sol du temple, l'aveu qui lui avait été fait était bien trop lourd. Il ne put retenir les larmes qui coulèrent sur ses joues. Les souvenirs qu'il détenait appartenaient donc à son oncle, Menion. Sa famille avait été décimée, et son père qu'il avait si peu connu s'était toujours efforcé de cacher au mieux ses origines. Mais comme il avait rattrapé Menion, son passé avait aussi finit par le retrouver.

Mais certaines questions restaient sans réponses, pourquoi cette marque, ce fardeau lui avait été transmis? Son oncle s'était défilé devant ses erreurs, lui devrait maintenant les affronter. Il essuya d'un revers de main ses joues humides.


-Ce n'était qu'un lâche, cracha-t-il finalement.

Un silence lourd s'installa après cette déclaration. Efrael réfléchit plusieurs minutes, sur ce qu'il était et ce qu'il devrait faire. Cet héritage ne lui avait pas été transmis sans raisons, Menion devait vouloir qu'il accomplisse quelque chose. L'histoire des Kalahorn n'avait pas été totalement dévoilée, il en était persuadé. Sinon pourquoi s'être déchiré l'âme pour lui permettre de retrouver ces aventuriers? Il reprit finalement la parole.

-Je n'approuve pas les actes de mon oncle, mais il ne m'aurait pas fait ce don s'il ne restait pas quelque chose à découvrir, ou à perpétuer. Une chose dont je suis sûr, c'est qu'elle a un rapport avec votre communauté.

Vous déteniez mon passé, mon avenir est maintenant entre vos mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agarhathel

avatar

Nombre de messages : 95
Localisation : En train de geler sur pied à Frigost
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Efrael, de Kalahorn   14/12/2008, 20:45

Descendant l'escalier de la bibliothèque où elle avait passé la nuit le nez dans des grimoires, Agarhathel fulminait de ne pas avoir encore trouvé de solution précise au problème qui la rongeait.

Toutefois, elle ne descendait pas par hasard. Le changement de voie élémentaire qu'elle avait subi l'avait privé d'une agilité et d'une rapidité de mouvement qu'elle regrettait, mais avait considérablement développé ses facultés de perception. Elle avait senti, ces derniers jours, une âme brûlante cheminer vers eux. Une âme qui portait la marque de leur défunt compagnon, une âme qui était indubitablement liée à Kalahorn.
Les larmes lui vinrent aux yeux. Menion avait été un compagnon sans pareil, un Aventurier au plus profond de son coeur. Et maintenant, elle pouvait sentir son esprit, dans le corps d'un... Pandawa ?

Elle détailla le nouveau venu depuis l'encadrement de la porte. Il était jeune assurément, mais certains traits physiques le liaient tant bien que mal au petit Xelor. Elle tiqua légèrement lorsque leur ami fut accusé de lâche, mais attendit que le Pandawa prenne sa décison avant de prononcer ces mots :


-Efrael, de la maison Kalahorn, je ne sais pas ce que ton oncle a voulu te léguer en t'amenant parmi nous, mais je souhaite le découvrir. Ne le juge pas trop durement cependant. Depuis l'époque de mon entrée au sein de la communauté, et ce jusqu'à sa fin, je n'ai vu en lui qu'un excellent compagnon, le coeur sur la main, prêt à de grands sacrifices pour le bien des autres.
Si il a investi dans notre communauté tout le coeur qu'il n'a pas voulu, ou pu investir dans sa famille et qui t'a visiblement manqué, alors en ce qui me concerne tu peux considérer cet endroit comme ton foyer, aussi longtemps que tu le désireras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Efrael, de Kalahorn   

Revenir en haut Aller en bas
 
Efrael, de Kalahorn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Aventuriers du Dofus Perdu :: Candidatures-
Sauter vers: